La Gazette de la grande ile

Développement: A la quête des cerveaux en diaspora

Publié le 20 juin 2018

Juniors Pour Madagascar (JPM) en partenariat avec Zama organisent un forum de recrutement pour permettre aux entreprises de Madagascar de recruter les talents de la diaspora à Paris. Zama, un des événements majeurs de la diaspora malgache, reviendra pour une troisième édition les 6, 7 et 8 juillet 2018 à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, en région parisienne (France). Grande nouveauté de cette édition, Juniors Pour Madagascar (JPM) organisera le premier forum de recrutement visant à mettre en relation les entreprises basées à Madagascar avec les talents de la diaspora désireuse de retourner travailler à Madagascar. Le « repats  » ou « returnees  » est un phénomène de plus en plus croissant dans le continent africain. Il s’agit du « retour des cerveaux » dans leur pays d’origine. A travers ce salon, JPM entend faciliter le mouvement afin de permettre aux talents de la diaspora malgache de mettre leurs compétences au service du pays : allier évolution professionnelle au développement économique de Madagascar. Fort de nombreux succès story, les jeunes diplômés, les primo-actifs et les professionnels confirmés de la diaspora sont de plus en plus nombreux à exprimer leur désir de rentrer au pays. Mais pour beaucoup, cette perspective reste malheureusement floue par manque de connaissance du marché de l’emploi local. Le choc culturel, les difficultés d’ordre administratif, économique ou relationnel sont autant de facteurs de doute. Ce forum permettra ainsi d’instaurer un espace de dialogue entre les entreprises et les candidats au « repats ». Il vise à favoriser l’insertion professionnelle des talents de la diaspora. Au-delà de l’organisation d’une série d’entretiens d’embauches, ce salon veut instaurer une réelle démarche d’accompagnement pour le retour au pays. Environ 500 étudiants et jeunes diplômés seront attendus pour rencontrer, dialoguer et se laisser convaincre par une dizaine de grands groupes et entreprises établis à Madagascar. Les jeunes de la diaspora sont prisés de par leur niveau d’étude, leur double culture et leur expérience internationale. Face à un secteur privé annonçant « 30% de postes de cadres non pourvus, faute de compétence sur le marché », le salon entend contribuer à couvrir ce gap, conclut le communiqué joint de JPM et de Zama.

Recueillis par Malalanirina

 

Lire aussi