La Gazette de la grande ile

Transporteurs urbains: Vers une grève

Publié le 20 juin 2018

Les transporteurs urbains menacent d’observer une journée de grève le mercredi 27 juin. L’union des coopératives de transport urbain (UCTU) réclame le paiement des arriérés de compensations de différentielle de prix de carburants que l’État doit aux transporteurs.

Les frais de transport ainsi que les tarifs du demi-trajet seront revus à la hausse selon les transporteurs. Pourtant, l’Etat a déjà prévu de payer les subventions suite à la hausse des prix à la pompe du carburant

Les transporteurs au sein de l’Union des coopératives de transport urbain (UCTU) et l’Union des coopératives des transporteurs suburbains (UCTS) signent et persistent sur la révision à la hausse des prix du ticket de bus à 700 ariary. Cette décision a été prise durant l’assemblée générale qui s’est tenue hier à Ambodivona. Cette hausse ne sera effective qu’après une quinzaine de jours à compter d’hier, ce laps de temps constitue également un préavis pour les usagers.

« Cette décision a été prise compte tenu du manque à gagner des transporteurs qui se conjugue avec la hausse des prix du carburant » a expliqué le président de l’UCTU, Lova Randrianatoandro. Cette décision ne date pas d’hier, l’ancien président de l’UCTU avait déjà tiré la sonnette d’alarme quant à une éventuelle hausse à 700 ariary si jamais le litre du carburant dépassait les 3.000 ariary selon toujours Lova Randrianatoandro. La hausse progressive des frais de transport n’est donc pas à écarter.

 

 

 

 

Lire aussi