La Gazette de la grande ile

Le secteur tourisme pour un développement de Madagascar: Vers une concrétisation

Publié le 21 juin 2018

Une conférence débat de haut niveau sur « Comment Le Tourisme seul pourrait Développer Madagascar » s’est tenue hier au Carlton Anosy. Regroupant tous les acteurs du secteur, la conférence était une occasion pour évoquer les obstacles empêchant le développement du tourisme à Madagascar.

Madagascar est une île bénie, un paradis à elle toute seule. Les centaines d’espèces de faune et de flore endémiques à l’île font que celle-ci est une destination de rêve pour les touristes. A Madagascar, chaque région, chaque district et chaque commune est unique. Tous ont un potentiel à exploiter pour attirer les touristes. Cependant, plusieurs obstacles font que ce secteur ne peut être exploité à son potentiel optimal. Le premier obstacle freinant le secteur tourisme est l’insécurité. La multiplication des attaques et des vols sur les sites touristiques les plus prisés de la Grande Ile ont un impact important sur la venue des touristes à Madagascar. La dernière attaque s’est déroulée à Morondava dimanche dernier, causant la mort d’un chauffeur guide. Après l’insécurité, il y a le coût des frais de déplacement vers Madagascar et l’état des routes. Le coût élevé des billets d’avion fait que le nombre de touristes intéressés par Madagascar diminue considérablement. Le manque d’attraction en dehors des parcs naturels pour la faune et la flore a également été évoqué lors de ce débat.  Nombreux ont été les obstacles évoqués, mais les plus marquants sont l’insécurité, le coût et le manque d’investissement pour améliorer le secteur. A partir de ces grands points, le débat a été lancé entre le ministre du tourisme, les opérateurs économiques, les agences de voyages, les étudiants en tourisme, les représentants de différentes écoles supérieures et autres acteurs œuvrant dans le secteur.

Les échanges ont été diversifiés grâce à la présence de plusieurs générations qui ont proposé des solutions modernes. Parmi ces solutions pour relancer le secteur tourisme et en faire le pilier de développement de Madagascar s’est démarqué l’utilisation d’internet et plus précisément les influenceurs sur les réseaux sociaux pour attirer le plus de monde possible à visiter Madagascar. Mais pour ce faire, il faudrait élaborer quelque chose de « vendable » afin de pérenniser ces visites.

La conférence a été soutenue par le Groupe Sipromad, très actif dans le domaine touristique à travers son agence de voyage et tour opérateur « Silver Wings » qui propose des circuits clé-en-main et sa compagnie d’aviation privée « GS Aviation ».  La conclusion de cette conférence sera envoyée à l’Organisation Mondiale du Tourisme et  la concrétisation des décisions prises se fera par la suite.  Le secteur touristique peut devenir le premier levier de développement de Madagascar.

T. Berado

Lire aussi