La Gazette de la grande ile

Général Jean Ravelonarivo: Un poids lourd entre en lice !

Publié le 24 juin 2018

Avec l’entrée en lice du général Jean Ravelonarivo, la prochaine élection présidentielle se voit conférer une autre dimension. Dans sa résidence d’Ivato, l’homme, en effet, a annoncé officiellement hier son engagement dans le scrutin, avec un enthousiasme qui a impressionné. On a affaire à un vrai poids lourd et comme il pénètre dans l’arène avec beaucoup de détermination, des candidats déjà déclarés ont certainement accueilli la nouvelle avec contrariété. Tandis que des concurrents encore hésitants se demandent s’il convient toujours de participer à un scrutin décidément encombré.

En tout cas, c’est la toute première fois que le général Jean Ravelonarivo fait acte de candidature à l’élection présidentielle. Car auparavant, il n’a pas  eu l’occasion de le faire, ou mieux, car il n’en a pas ressenti le besoin. Ce fut son  passage à la Primature (Janvier 2015-avril 2016) qui a servi de déclic et lui a inoculé le goût de servir la nation à un échelon élevé. Car même si son action y fut positive, il fut « destitué » dans des conditions que beaucoup estiment inacceptables. Au bout de cet épisode, qui a pour lui un goût d’inachevé, Jean Ravelonarivo a éprouvé le besoin de poursuivre un travail bien engagé. Il est vrai aussi que dans son entourage et même chez la population, beaucoup pensent qu’il peut faire nettement plus pour son pays, et l’ont poussé à la candidature. Jean Ravelonarivo a surtout succombé à ces demandes multiples et réitérées, dont certaines relèvent même  de la supplication. En tout cas hier à Ivato, l’assistance a ovationné la déclaration de candidature et a prouvé que l’événement était attendu de longue date.

 Si Jean Ravelonarivo préside le parti Aba (Antokom-Bahoaka Malagasy), il ne s’appuiera certainement pas sur cette seule base, mais ratissera tous azimuts et admettra autour de lui tous ceux disposés à le soutenir. On s’attend donc à un comité de soutien, issu de tous les horizons politiques, preuve que ce général d’aviation s’ouvre à toutes les tendances et ne repoussera aucune faction animée par la volonté de bien faire. Cela lui sera facile car officier de l’Armée, il n’a pas frayé avec tel ou tel parti en particulier et n’est donc pas politiquement marqué. On énumèrera ci-dessous certains grands axes de son programme :

Nécessité d’œuvrer pour la refondation de la nation, préservation de l’unité et de la souveraineté nationales, renforcement de la décentralisation, lutte contre la pauvreté et l’insécurité, continuation du processus de réconciliation nationale etc.

Voilà, en tout cas, des grandes lignes qui devraient faire le consensus. Les détails qu’il fournira en temps utile devraient accélérer les ralliements et multiplier les soutiens. Ainsi qu’il l’a déjà prouvé à la Primature, cet officier survole les  partis politiques et sait fédérer les tendances qui viennent à lui.

Adelson RAZAFY

Lire aussi