La Gazette de la grande ile

Riana Andriamandavy : aurait détourné une somme colossale !

Publié le 28 juin 2018

Riana Andriamandavy VII, l’actuel ministre de la communication serait trempé dans diverses affaires louches et combines en tout genre. Quand il était encore ministre du Tourisme et de l’Artisanat au temps de la Transition, il aurait détourné des sommes colossales. En son temps, le Ministère du Tourisme et de l’artisanat met à la disposition de l’Agence Evènementiel « Panoramic Concept », un financement d’un montant de 190 millions d’ariary. Par ailleurs, une convention a été signée en bonne et due forme par le ministre Riana Andriamandavy VII et Rakotomalala Haritiana Lalaina Elisa supposée être la gérante de l’agence évènementiel « Panoramic Concept ». La convention signée consistait à ce que le gouvernement octroyait la somme de 190 millions d’ariary à ladite agence par l’intermédiaire du Ministère du Tourisme et de l’artisanat, dans le cadre d’un évènement spécial sur la promotion du tourisme pour le développement durable et la réduction de la pauvreté dans les PMA, à Instanbul, Turquie, du 9 au 13 mai 2011 et la 19ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), à Gyeongju, Republic of Korea, du 8 au 14 octobre 2011. Pour les deux évènements, l’agence « Panoramic Concept » était censée représenter Madagascar. Selon une enquête menée, il semblerait que l’agence en question n’a pas du tout assisté à ces évènements ! La somme en question aurait donc été détournée par Riana Andriamandavy VII et sa compagne du moment, Rakotomalala Haritiana Lalaina Elisa. Une affaire qui devrait retenir l’attention des responsables car il s’agit d’un détournement de biens publics. En matière d’éthique, Riana Andriamandavy VII n’est pas un bon exemple, pourtant il a été mis au poste de ministre de la Communication et des relations avec les institutions qui se charge de la vulgarisation et de l’application des lois, règlements, code d’éthique et déontologie dans le domaine de la communication.

J R

 

Lire aussi