La Gazette de la grande ile

Universités privées : Critères d’habilitation non observés

Publié le 08 août 2018

Le nombre des universités privées n’a cessé d’augmenter ces dernières années. La création des instituts ou universités intéresse de plus en plus les experts du business dans le pays. Cette situation devrait attirer la stricte attention de l’Etat, car il s’agit de l’enseignement même privé, vu que tous les ans, plus de la moitié des bacheliers ne peuvent pas accéder à l’université publique. La formation dispensée par ces universités privées occupe alors une place importante pour les jeunes Malgaches, avenir de la nation. Or, il est à rappeler que de nombreuses universités privées ne sont pas toujours habilitées par l’Etat. Certaines d’entre elles ne délivrent même pas de diplômes légaux. Elles ne remplissent pas les critères d’habilitation  posés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ce dernier affirme actuellement que la vérification des habilitations des universités privées est en cours. Le ministère en a déjà fermé une à Mahajanga l’année dernière. Espérons que cette mesure se poursuivra compte tenu du nombre de plus en plus élevé des universités privées non conformes à la législation.

Doris

 

 

 

 

 

Lire aussi