La Gazette de la grande ile

Edito`: Médicaments contrefaits, un danger

Publié le 09 août 2018

Le grand public pense que les produits de luxe comme les téléphones, les sacs ou les montres sont les seuls articles susceptibles d’être contrefaits, les médicaments ne sont pas non plus à écarter. Dans la majorité des cas, ce sont des laboratoires dans les pays comme la Chine et l’Inde, qui produisent les produits contrefaits. A Madagascar, le danger que présentent ces médicaments  ne doit pas être négligé. Ces derniers sont souvent écoulés sur les marchés noirs de médicaments ou commercialisés sur internet via les réseaux sociaux. Ce sont leurs prix relativement inférieurs comparés à ceux des médicaments du même nom et de marque authentique, qui attirent le  plus souvent les victimes. La distinction du faux par rapport à l’authentique ne s’avère également pas facile. Ainsi, tout le monde peut très facilement être induit en erreur.  Les dangers que présentent les médicaments contrefaits sont réels et ne doivent en aucun cas être négligés. La consommation ou l’injection sur un malade peut dégrader encore plus son état de santé au lieu de l’améliorer et au pire, lui coûter la vie. Les contrefaçons peuvent contenir la bonne substance active, mais en quantité trop élevée ou insuffisante ou sous une forme contenant des impuretés. Les contrefaçons peuvent aussi être dangereuses si elles ne contiennent aucune trace de la substance active escomptée. Bien souvent, les contrefaçons de médicaments contiennent par exemple de la poudre de brique ou de la farine. D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 10% des médicaments de par le monde sont des contrefaçons, allant jusqu’à 30% dans les pays en développement comme Madagascar. Pour réduire autant que possible le risque d’être confronté à ces médicaments contrefaits, il est toujours conseillé de s’approvisionner dans les établissements agréés à cet effet. Les autorités malgaches, de leur côté, doivent renforcer les contrôles et poursuivre autant que possible l’éradication des marchés noirs de médicaments pour éviter de contaminer notre marché.

Manou R.

Lire aussi