La Gazette de la grande ile

Henri Rasamoelina : le drone mieux que…

Publié le 11 août 2018

L’ancien ministre Henri Rasamoelina prône l’utilisation du drone pour combattre le phénomène dahalo. Selon lui, cet appareil peut remplacer l’hélicoptère et même faire mieux que ce dernier dans la traque des voleurs de bœufs. Il peut même lâcher des tirs pour mettre les dahalo hors d’état de nuire, ce qui réduirait les risques que les forces de l’ordre courent sur le terrain. L’homme rappelle qu’à l’Université de Fianarantsoa où il enseigne, le drone est utilisé pour surveiller le domaine. Ce qui a presque éliminé les  incidents graves mais mystérieux qui ont secoué le site, comme les vols et les incendies. Henri Rasamoelina préconise aussi l’utilisation des communications par portables comme preuves au tribunal. D’après lui, ce moyen est abondamment utilisé par les dahalo avant et pendant leurs coups.

Ministre du Commerce en 1991 dans le gouvernement de Guy Razanamasy, puis ministre de la Fonction Publique en 2011 dans le gouvernement de Camille Vital, Henri Rasamoelina consacre son temps actuellement à l’enseignement de la sociologie ainsi qu’à la recherche sur le banditisme rural. Résidant à Fianarantsoa, il se penche surtout sur l’impact du phénomène dahalo sur les collectivités rurales dans l’ouest du pays Betsileo.

A.R

Lire aussi