La Gazette de la grande ile

Insécurité: Le fléau non maîtrisé !

Publié le 11 août 2018

L’insécurité prend de plus en plus d’ampleur avec le temps à Madagascar. Les citoyens malgaches et les ressortissants vivent aujourd’hui dans un pays où l’insécurité sévit de partout. Avec l’insécurité grandissante actuelle, le travail des forces de l’ordre n’est pas du tout aisé et ils ont du mal à assurer la sécurité des citoyens malgaches ainsi que de leurs biens. La situation d’insécurité s’aggrave de jour en jour tant dans le milieu rural que dans le milieu urbain. Le kidnapping qui fait rage dans le milieu urbain est copié par les dahalo dans les zones rurales vu qu’il n’y a presque plus de bœufs à voler. Face au phénomène d’insécurité actuel, la police nationale fait appel à la collaboration citoyenne afin d’être efficient dans la lutte contre l’insécurité. Roger Rafanomezantsoa, le nouveau Directeur Général de la Police Nationale (DGPN) a affirmé que la police fera de son mieux pour être visible dans sa mission qui est d’assurer la sécurité de la population malgache lors de la cérémonie de prise de commandement et de passation de commandement qui s’est tenue à Ivato hier. Espérons qu’il ne s’agit pas seulement de discours sur table, car la situation actuelle nécessite de l’action. L’Ecole Nationale Supérieure de Police bénéficie d’un nouveau directeur, il s’agit de Mandimbin’ny Aina Mbolanoro Randriambelo, Commissaire Divisionnaire de Police succédant à Guy Tran, Contrôleur Général de Police. L’ENSP est désormais dirigé par une femme ce qui peut être une bonne chose vu que les femmes s’investissent un peu plus que les hommes. Il s’agit du sixième directeur à l’ENSP depuis ses 20 ans d’existence. Il est à noter la plupart des policiers qui ont défilé hier ne savent même pas saluer, ce qui prouvent que leur formation laissent à désirer et on se demande pourquoi l’insécurité reste un fléau non maîtrisé depuis longtemps.

Jean Riana

Lire aussi